La qualité alimentaire



La qualité alimentaire se définit à la fois sur le ressenti du consommateur, et sur l'expertise scientifique. Pour évaluer la qualité des denrées alimentaires, de multiples éléments sont à prendre en compte. La qualité des produits dans le secteur de l’alimentation est décrite par cinq composantes essentielles :

La qualité hygiénique et sanitaire

c’est l’absence de produits étrangers qui ne doivent en aucun cas se retrouver dans la matière première, comme les pesticides, les résidus d’engrais, les toxines naturelles, les germes pathogènes, les parasites, etc…

La qualité nutritionnelle

C'est la capacité d'un aliment à répondre aux besoins journaliers des individus (valeurs énergétiques, fibres, graisses, etc…)

La qualité organoleptique

Elle correspond à l'ensemble des propriétés d'un produit perçues par les organes des cinq sens comme l'arôme, la saveur, l'arrière-goût, la texture, l'harmonie des couleurs, etc.

La qualité d'usage des aliments ou services rendus

Tout aliment transformé et conditionné doit apporter au consommateur certaines précisions quant à son origine, sa durée de conservation et les traitements éventuellement subis.

Les qualités éthiques et environnementales 

L'alimentation doit répondre à une obligation de préservation de la santé, mais également respecter des normes éthiques et environnementales. Ainsi, la production des aliments se veut plus responsable. Cela inclut la limitation de l'empreinte carbone, le respect du bien-être animal, la non-pollution des sols, la réduction des emballages plastiques, etc.


Notation
0 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.